Actualité

Conférence au Lycée Frédéric Mistral à Avignon

Le 31 mai 2016 répondant à l’invitation de M. Noïque professeur d’histoire le Lt.colonel de Miol-Flavard, président du Comité des Bouches du Rhône portait témoignage « du Vercors à l’Autriche » devant une classe de Première ES.
Les élèves étaient très attentifs et ont posé de nombreuses questions.

L’Adjudant-Chef Jean-Pierre Vire, Membre du Conseil d’Administration du Comité départemental de la Fondation a fait un très bon exposé sur le rôle des Commandos. Il fut également très applaudi.
M. Ahmed Boualam Vice-président délégué avait bien voulu nous accompagner.

mistral2  mistral1

Photo1 : Exposé par l'Adjudent-Chef Jean-Pierre Vire – Photo2 : Lt.colonel de Miol-Flavard, M. Noïque, Adjudant-Chef Jean-Pierre Vire et M. Ahmed Boualam


Conférence au Lycée L’Emperi, à Salon de Provence

Le 11 mai 2016 au Lycée L'Emperi, à Salon de Provence, le Lt. colonel de Miol-Flavard, Président du comité est intervenu devant une classe de Premières pour évoquer l'engagement « du Vercors à l'Autriche ».

Les élèves étaient très attentifs, très intéressés, ils ont posé de nombreuses questions.

Le Lieutenant Michel Serves – dont l'arrière-petite-fille Axelle est élève dans la classe  – a fait une intervention très remarquée sur le Maréchal de Lattre ainsi que sur les missions de la Fondation Maréchal de Lattre, dont il est le premier Vice-président départemental et président de la Délégation à Châteauneuf lès Martigues.

M. Jean-Pierre Beaux, président départemental du Concours de la Résistance avait répondu à notre invitation. Son intervention fut également très applaudie.

Cérémonie du 71e anniversaire de la Victoire

Très belle cérémonie à Marseille pour le 71e anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945.
L'ordre du jour n°9 du général de Lattre de Tassigny a été lu par deux lauréats du Concours de la Résistance.

8mai2016-Marseille

M. Jean-Claude Gaudin, Sénateur-Maire de Marseille félicite chaleureusement le Lt.Colonel de Miol-Flavard Président du Comité départemental des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre et Président de l'Association départementale « Rhin et Danube » Anciens et Amis de la Première Armée Française, lors du dépôt de gerbe ce 8 mai 2016.

Le Lt. colonel de Miol-Flavard, président du Comité départemental des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre et de l'Association départementale Rhin et Danube a déposé une gerbe. Il était accompagné par M. Ahmed Boualam, Vice-président délégué et pour l'Association Rhin et Danube par Madame Jacqueline Dubois Secrétaire Générale départementale.

Hommage à M Emile Reinbolt

19
Emile Reinbolt, Membre de notre Conseil d'administration s'est éteint à l'âge de 97 ans.

Il fut pendant de nombreuses années président des Médaillés Militaires de la commune d'Arles et de sa région, Vice-président des Anciens marins.

Actif dans la Résistance, Emile Reinbolt à été promu officier de l'Ordre National du Mérite.

À Arles, il a été Conseiller municipal dans la première mandature de Jean-Pierre Camoin (1983-1989).

Délégué aux Associations patriotiques et aux Anciens Combattants.

Il était Membre de notre Conseil d'Administration.

Nous perdons un Membre dévoué et un grand Ami de la Fondation.
Le Comité départemental des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre renouvelle ses condoléances à sa famille et tout spécialement à sa Petite-fille Virginie.

Médaille d’honneur DPLV

Lors de l'Assemblée Générale de la section Languedoc nord de l'association des Membres de la Légion d'Honneur décorés au péril de leur vie – DPLV – à Nîmes, le Président Pierre Lanvers a remis au Lt. colonel de Miol-Flavard la Médaille d'Honneur de l'association, gravée à son nom.

Cette distinction lui a été remise en présence du président national, l'amiral Martin.

medal-front   medal-rev

M. le président Lanvers a expliqué :

« Le colonel de Miol-Flavard a étoffé notre Section et nous avons de très nombreux Membres qui sont à la Section grâce à lui et notamment le dernier arrivé l'adjudant-chef Jean-Pierre Vire.
Je vous remets cette médaille d'Honneur au nom de la Section. »

remise de la médaille   felicitation de M. Lanvers, président de la section Languedoc nord

Inauguration d’une avenue

Le 30 novembre 2015, le comité des Bouches-du-Rhône avait l'honneur de participer à l'inauguration de l'Avenue Maréchal de Lattre de Tassigny à Châteauneuf-les-Martigues.

invitation

Allocution Michel Serves

Allocution de M. Michel Serves, président de la délégation de Châteauneuf-les-Martigues, vice-président et trésorier départemental du comité des Bouches-du-Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre. :

Le Comité départemental de la Fondation Maréchal de Lattre, dont je préside la délégation de Châteauneuf-les-Martigues, exprime toute sa reconnaissance à M. le Maire et à son Conseil d'avoir donné le nom du Maréchal de Lattre de Tassigny à une Avenue de Châteauneuf.
En mai 1940, la France est dans la tourmente. À l'Est, la 14e Division d'Infanterie, que commande le general de Lattre, repousse à plusieurs reprises les Allemands qui tentent de franchir l'Aisne à Rethel. C'est de cette époque que date la devise du general : NE PAS SUBIR.
Cette devise, qui est devenue celle de la Fondation, est inscrite sur notre drapeau du Comité des Bouches-du-Rhône.

Je souhaite aujourd'hui rappeler l'homme du 8 mai 1945.
À Berlin, le général de Lattre a signé au nom de la France la capitulation de l'Allemagne nazie.
Cette signature est de portée considérable :
Elle procède d'abord de la puissance retrouvée de la France, puissance sans laquelle le général de Gaulle n'aurait pu faire entendre sa voix auprès des Alliés, nos amis américains, britanniques et russes.
Cette signature évoque les victoires des Combattants de la Premiere Armée Française, victoires inscrites sur le drapeau du Comité des Bouches-du-Rhône.
Cette signature est aussi un hommage an courage et à l'abnégation des jeunes gens de vingt ans ou plus, soldats de l'armée régulière, engagés volontaires, résistants ayant rejoint l'armée de Lattre.
Cette signature, enfin a donné à la France un siège permanent au Conseil de sécurité l'ONU, ce qui fait de notre pays aujourd'hui en 2015 l'un des tous premiers pour le règlement des affaires du monde.

Je souhaite enfin évoquer la dernière mission du général de Lattre. Nommé Haut commissaire et commandant en chef en Indochine, le général de Lattre à peine arrivé sur le sol indochinois parvient à restaurer la confiance tant des combattants de l'Union française que des civils. Il enchaine victoire sur victoire : Vin Yen, Mao Khé, Dong Trieu, le Day, Nghia Lo, Hoa Binh.
Malgré le cancer qui le ronge et la perte cruelle de son fils unique sur le Rocher de Ninh Binh, dans la nuit du 30 au 31 mai 1951, le général de Lattre agit avec succès dans les domaines politique, économique, social, culturel. Par ailleurs, au cours de son voyage aux États-Unis, il fait comprendre au monde que le conflit indochinois est partie prenante d'un conflit plus vaste : la guerre froide.
Le général de Lattre a montré une stature exceptionnelle de grand chef militaire et d'homme d'État.

La Fondation a pour objectif la mémoire du Maréchal de Lattre, des Combattants de la Première Armée Française et des conflits contemporains. Elle remercie encore M. le Maire de Châteauneuf et son Conseil municipal d'attribuer ainsi une Avenue au Libérateur de la Provence.
Je vous remercie.

Devant la plaque de l'avenue  M.Palmisano, M. de Miol-Flavard, M. Teissier, député et M. Burroni, député maire.

Réunion annuelle 2015

Le Comité des Bouches-du-Rhône de la Fondation Maréchal De LATTRE sous la Présidence du Colonel Régis De MIOL FLAVARD s'est réuni a la Brasserie de la Valampe à Châteauneuf-les-Martigues le 21 Novembre 2015 à 10 h.

Étaient présents :
– Le bureau départemental,
– Monsieur Roland MOUREN Maire de Châteauneuf-les-Martigues
– Mesdames et Messieurs les Adjoints : Sylvie LADEGAILLERIE – Brigitte VIRZI – Pierre SELLIER.
– Les présidents d'associations patriotiques : Mr TUR Pour l'UNC – Jacques MOUSSET pour l'A.F.F.A.

Fondation 21 novembre  2  Fondation 21 novembre  3

Aprés avoir observé une minute de silence en hommage a nos camarades disparus au cours de l’année le Président ouvre la séance.
Le Président a largement développé la vie du Comité, ses interventions dans
les Collèges et Lycées du département et a remercié les jeunes qui nous rejoignent pour les Cérémonies (Porte– drapeaux et dépots de gerbes).
Monsieur Michel SERVES Trésorier Départemental a présenté les comptes de l’année 2014.
Et a surtout insisté sur le fait que la Fondation n’a pas d’adhérents mais uniquement des donateurs, ce qui nous oblige a avoir une gestion très serrée des comptes.
Toutes les questions posées ayant été solutionnées, le Président donne la parole a Monsieur le Maire qui félicite le Président pour la bonne marche du Comité et nous promet de continuer à soutenir notre action afin de maintenir intact la mémoire du Maréchal De LATTRE.

Fondation 21 novembre 1

La séance est levée a 12 h et un repas simple et amical a réunis une quarantaine de personnes.

Fondation 21 novembre 4

Cérémonie du 1er Novembre, Châteauneuf lès Martigues

Le Lieutenant Michel Serves, président de notre Délégation de Châteauneuf lès Martigues et des communes avoisinantes dépose une gerbe avec Monsieur Michel Bianchin.

dépôt de la gerbe 1-11-15 – M.Serves et M. Bianchin   M. Serves - M. Bianchin

Madame Mameli, Déléguée Générale Adjointe du Souvenir Français pour le Département des Bouches du Rhône, et Présidente du Comité de Châteauneuf a également déposé une gerbe.

1-11-15- dépôt de gerbe Mme Mameli   1-11-15 – les drapeaux

M. Marcel BENSOUSSAN à l’honneur

Dimanche 11 octobre 2015 dans les salons du Château « Beau Pin » à Marseille M. Marcel BENSOUSSAN a été fait chevalier de l’Ordre National du Mérite.

C'est devant une nombreuse assistance que les insignes de son grade lui ont été remis par le Lieutenant-colonel Régis de Miol-Flavard, président du Comité départemental des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre.

S’adressant à M. Marcel BENSOUSSAN le président de Miol-Flavard :
« En mai 1954 vous accomplissez vos obligations militaires jusqu’en avril 1956 durant la guerre d'Algérie. Pendant toute cette période vous avez fait preuve d’un grand courage, d’un dévouement exemplaire et d’un esprit patriotique en défendant les couleurs de la France.
Vous êtes rapatrié en Métropole en 1962. Travailleur infatigable vous fondez votre propre affaire de grossiste en alimentation. Depuis 1975 vous avez su la faire prospérer sans pour autant négliger votre famille Trois enfants qui ont suivis votre exemple et imité vos vertus
 ».

Pour conclure le colonel de Miol-Flavard  « Permettez-moi, en terminant de saluer en vous l'humaniste formé à l'École de la Vie, car l'humanisme c’est essentiellement la conscience que l’on a de ses obligations envers la Société, c’est le culte des valeurs de civilisation . C’est le respect que l’on a pour les autres. Toute votre vie en porte témoignage. En quoi elle est exemplaire et justifie la haute distinction dont je vais vous remettre les insignes. Car c’est bien d’humaniste, qu’aujourd’hui et plus encore demain, que la France et les autres pays de cette planète ont et auront besoin ».

M. de Miol Flavard - M. Bensoussan   M de Miol Flavard- M. Bensoussan

Remise insigne - M. Bensoussan   M. Boualam - M. Bensoussan - M. de Miol-Flavard

Remise de l'insigne du grade de Chevalier de l'Ordre National du Mérite à Marcel Bensoussan par M. de Miol-Flavard.
4e photo avec M. Ahmed Boualam