Dépôt d’une plaque commémorative

Cérémonie du Samedi 23 Septembre 2017
Dépôt d’une plaque commémorative sur le tombeau du Colonel Régis de MIOL-FLAVARD

Le cortège est formé devant l’église de Raphèle-les-Arles à 15 h 30 et part vers le cimetière de BEAUCAIRE ou l’arrivée est prévue vers 16 h.
Formation du cortège devant la porte d’entrée du cimetière :
En tête les drapeaux
Suivie de Madame de MIOL-FLAVARD
Monsieur Michel SERVES président
Monsieur Pierre-Jean PALMISANO 1er Vice-Président
Monsieur Ahmed BOUALAM Vice-Président délégué
Les porteurs de gerbe, les participants.

DSC_0041

Arrivée devant le tombeau les drapeaux se placent de chaque côté de l’entourage.
Mr Pierre-Jean PALMISANO (chargé du protocole) annonce une minute de recueillement. Puis nomme les associations représentées par leurs drapeaux y compris les deux drapeaux Rhin et Danube et Anciens de la 5éme D.B qui encadrent la plaque.
Dépôt de gerbes par le Président Michel SERVES pour la Fondation Maréchal de Lattre, par le Vice-Président Ahmed BOUALAM pour l’ UNC.S.AFN - Harkis -.
Mr P.J. PALMISANO Annonce
Le Président Michel SERVES va découvrir la plaque commémorative accompagné de Monsieur Ahmed BOUALAM Vice-Président délégué.

DSC_0019  DSC_0017

Une fois la plaque découverte Mr PALMISANO annonce, lecture du message du Président :

Au Colonel de MIOL FLAVARD.

Mon Colonel,
Nous sommes aujourd’hui réunis devant votre tombeau pour vous exprimer notre gratitude.
Sont ici présents, votre épouse Madame Nicole de MIOL FLAVARD, vos amis.
Le Comité des Bouches-du-Rhône que j’ai l’honneur de présider et les drapeaux des Associations que vous aimiez tant.
Nous sommes ici pour déposer une plaque commémorative du souvenir pour honorer votre mémoire, pour vous remercier de tout ce que vous avez fait pour la Patrie durant toute votre vie.
Vous nous laisser le souvenir d’un grand patriote, d’un homme droit et sans reproche. La Légion d’honneur, l’Ordre National du Mérite (dont vous êtes Officier).
Vos décorations de résistant et de combattant dans la 1ére Armée Commandée par le Maréchal de Lattre de Tassigny qui vous ont été décernées en font foi.
Nous garderons de vous le souvenir d’un grand chef, d’un ami et d’un camarade de combat,
Avec la devise que vous aviez adoptée.

NE PAS SUBIR

Mon colonel reposez en paix.

DSC_0033  DSC_0016

Décès de notre président (texte de Michel Gay)

Le Colonel Régis de Miol-Flavard n'est plus.

Il est décédé à Arles, hier jour de de l'Ascension, dans sa 94e année.

Ancien Résistant dans le Maquis du Vercors en 1944, il fut Compagnon d'Armes du Maréchal de Lattre de Tassigny dans la « marche glorieuse » de l'Afrique à l'Autriche. Après la victoire de 1945, parfait germanophone, il se consacra avec passion à la réconciliation franco-allemande. Lors de sa retraite, il s'est beaucoup dévoué dans le monde des Anciens Combattants, comme président des Anciens de la 5e DB, président de l'UNC Beaucaire-Tarascon, président national de l'Association des anciens Harkis et des Membres supplétifs de l'Armée française et surtout, depuis près de 20 ans, président très actif du Comité départemental de la Fondation Maréchal de Lattre des Bouches-du-Rhône.

Il était membre éminent de l'Académie d'Arles depuis 1966, Chevalier Agrégé à l'Ordre Souverain de Malte depuis 1967, Chevalier de l'Ordre national du Mérite depuis 1983 et Chevalier de la Légion d'Honneur depuis 2003.

Il avait fait sienne la belle devise « Ne pas subir » chère au Maréchal de Lattre, appliquant avec panache les règles du rôle social de l'officier.

Ses mânes resteront longtemps gravées dans l'Histoire de France pour leur exemplarité et pour la reconnaissance qui leur est due.

Michel Gay, Historien membre de la Fondation Maréchal de Lattre

Décès de notre président

J'ai la grande peine de vous informer du décès le jeudi 25 mai du Lieutenant-Colonel et ami Régis de Miol-Flavard.
C'était un grand homme, un vrai patriote. Avec lui une page de notre France glorieuse se tourne.
Ses obsèques ont été célébrées le lundi 29 mai à 14 h 30 à l'église de Raphèle les Arles (13280).
Le drapeau de la Fondation Maréchal de Lattre de Tassigny était porté par Mr Zurcher et celui de la 5eDB auquel il tenait tant, par mon fils Mr Serves Jean-Luc.
J'adresse à sa digne épouse et famille toutes mes plus sincères condoléances.

Il naquit à Lyon le 13 août 1923. Il effectua les campagnes de France et d'Allemagne dans les rangs de la 5eDB. Lieutenant-Colonel honoraire de l'arme blindé et cavalerie, il a été chevalier de la légion d'honneur le 17 avril 2003. Président du Comité des Bouches-du-Rhône de la Fondation Maréchal-de-Lattre, il été aussi chevalier de l'ordre de Malte (1957), chevalier de l'ordre national du mérite (1983) et titulaire de la médaille de la résistance (1944).
Par son action dans les Lycées de la région, il avait à cœur de transmettre l'espérance dans l'avenir et la volonté de transmettre aux générations futures les valeurs de l'Armée de Lattre, les valeurs de la république, les valeurs de la France.

Michel SERVES, 1er vice-Président

Avis-de-Miol032 Régis de Miol-Flavard Lt Colonel Régis de Miol-Flavard

Nous vous invitons à consulter le document « Du Vercors à l'Autriche » par Régis de Miol-Flavard sur son engagement dans le maquis et la 1re Armée Française (document pédagogique édité par le Bureau National à l'intention des scolaires).

Nouveau porte Drapeau à Vitrolles

C'est avec beaucoup de plaisir que nous venons d'apprendre que le drapeau de la 1e armée française « Rhin et Danube » de Vitrolles avait un porte drapeau en la personne du jeune Tom Béliard âgé de 14 ans, il succède à son grand père Mr Fangueiro précédent porte drapeau.
Nous remercions Mme Massoulie d'avoir conservé notre drapeau.
Dernièrement, le jeune Tom Béliard a porté le drapeau pour la cérémonie des déportés, il l'a fait fièrement avec honneur et respect.
Le comité départemental de la Fondation Maréchal de Lattre des Bouches du Rhône  adresse ses chaleureuses félicitations au jeune Tom et tous ses remerciements à Mme Massoulie dont le mari était un grand ami du Président Départemental.

Tom-drapeau Tom-drapeau2

Louis Arnaud Chevalier de la Légion d’honneur

Le 15 Août 2016 à Belgentié (haut var) notre camarade Louis ARNAUD a reçu des mains du Général Louis PICHOT de CHAMFLERY les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur. La Fondation Maréchal de Lattre Comité des Bouches du Rhône lui adresse ses félicitations.

Monsieur Louis ARNAUD était fait chevalier de la Légion d’Honneur par le Général Louis PICHOT de CHAMFLEURY Gouverneur Militaire de la Région (P.A.C.A.).

Assistaient à cette cérémonie ;
- Colonel Régis de MIOL FLAVARD Président du Comité des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre.- de Rhin et Danube et 5e D.B
- Lieutenant de vaisseau MARAIS Président des F.N.C.V.
- Lieutenant Michel SERVES 1e Vice-Président de la Fondation Maréchal de Lattre, Comité des Bouches du Rhône
- Monsieur Ahmed BOUALAM Président de l’U.N.C.S.A.F.N. (Harkis)
- Monsieur Pierre-Jean PALMISANO Secrétaire départemental des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre et Vice-Président de l’U.N.C. 13

Un cadeau souvenir de Mr Gilbert Paul DUVAL à la mémoire de son frère Christian Mort pour la France en janvier 1945 était porté avec émotion par Lucas le petit-fils de Louis ARNAUD.

Avant la cérémonie a eu lieu une messe solennelle, beaucoup d’amis de Louis n’ont pût entrer dans l’église car tous ses amis étaient là.
Après la cérémonie de remise de la prestigieuse décoration, Louis à reçu ses amis pour un apéritif suivi d’une paella grandiose ou il avait invité toute la population de son village natal.
C’est vers 18 h que cette très belle journée se termina en faisant une grande Ovation à notre amis Louis.

scan1  scan2

Photo 1 : devant le monument aux morts de Belgentier – Photo 2 : discours de Monsieur le maire de Belgentier

scan003-a  scan004-a

Photo 1 : Allocution du Général DE CHAMFLEURY – Photo 2 : Église de Belgentier

scan005-a  scan007-a

Photo 1 : discours du Lieutenant de Vaisseau MARAIS Président F.N.C.V. – Photo 2 : une partie des invités au repas

scan008-a  scan009-a

Photo 1 : de g. à d. Lieutenant Michel SERVES, Louis ARNAUD, Colonel de MIOL FLAVARD, Lucas petit-fils de Louis ARNAUD portant le cadeau souvenir de Gilbert-Paul DUVAL à la mémoire de son frère Christian mort pour la France en janvier 1945 – Photo 2 : le Général DE CHAMFLEURY prononce les paroles officielles

scan010-a

le Général DE CHAMFLEURY remet la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur à Louis ARNAUD


Hommage à M Emile Reinbolt

19
Emile Reinbolt, Membre de notre Conseil d'administration s'est éteint à l'âge de 97 ans.

Il fut pendant de nombreuses années président des Médaillés Militaires de la commune d'Arles et de sa région, Vice-président des Anciens marins.

Actif dans la Résistance, Emile Reinbolt à été promu officier de l'Ordre National du Mérite.

À Arles, il a été Conseiller municipal dans la première mandature de Jean-Pierre Camoin (1983-1989).

Délégué aux Associations patriotiques et aux Anciens Combattants.

Il était Membre de notre Conseil d'Administration.

Nous perdons un Membre dévoué et un grand Ami de la Fondation.
Le Comité départemental des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre renouvelle ses condoléances à sa famille et tout spécialement à sa Petite-fille Virginie.

Médaille d’honneur DPLV

Lors de l'Assemblée Générale de la section Languedoc nord de l'association des Membres de la Légion d'Honneur décorés au péril de leur vie – DPLV – à Nîmes, le Président Pierre Lanvers a remis au Lt. colonel de Miol-Flavard la Médaille d'Honneur de l'association, gravée à son nom.

Cette distinction lui a été remise en présence du président national, l'amiral Martin.

medal-front   medal-rev

M. le président Lanvers a expliqué :

« Le colonel de Miol-Flavard a étoffé notre Section et nous avons de très nombreux Membres qui sont à la Section grâce à lui et notamment le dernier arrivé l'adjudant-chef Jean-Pierre Vire.
Je vous remets cette médaille d'Honneur au nom de la Section. »

remise de la médaille   felicitation de M. Lanvers, président de la section Languedoc nord

M. Marcel BENSOUSSAN à l’honneur

Dimanche 11 octobre 2015 dans les salons du Château « Beau Pin » à Marseille M. Marcel BENSOUSSAN a été fait chevalier de l’Ordre National du Mérite.

C'est devant une nombreuse assistance que les insignes de son grade lui ont été remis par le Lieutenant-colonel Régis de Miol-Flavard, président du Comité départemental des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre.

S’adressant à M. Marcel BENSOUSSAN le président de Miol-Flavard :
« En mai 1954 vous accomplissez vos obligations militaires jusqu’en avril 1956 durant la guerre d'Algérie. Pendant toute cette période vous avez fait preuve d’un grand courage, d’un dévouement exemplaire et d’un esprit patriotique en défendant les couleurs de la France.
Vous êtes rapatrié en Métropole en 1962. Travailleur infatigable vous fondez votre propre affaire de grossiste en alimentation. Depuis 1975 vous avez su la faire prospérer sans pour autant négliger votre famille Trois enfants qui ont suivis votre exemple et imité vos vertus
 ».

Pour conclure le colonel de Miol-Flavard  « Permettez-moi, en terminant de saluer en vous l'humaniste formé à l'École de la Vie, car l'humanisme c’est essentiellement la conscience que l’on a de ses obligations envers la Société, c’est le culte des valeurs de civilisation . C’est le respect que l’on a pour les autres. Toute votre vie en porte témoignage. En quoi elle est exemplaire et justifie la haute distinction dont je vais vous remettre les insignes. Car c’est bien d’humaniste, qu’aujourd’hui et plus encore demain, que la France et les autres pays de cette planète ont et auront besoin ».

M. de Miol Flavard - M. Bensoussan   M de Miol Flavard- M. Bensoussan

Remise insigne - M. Bensoussan   M. Boualam - M. Bensoussan - M. de Miol-Flavard

Remise de l'insigne du grade de Chevalier de l'Ordre National du Mérite à Marcel Bensoussan par M. de Miol-Flavard.
4e photo avec M. Ahmed Boualam

Honneur à M. Jean Pierre Vire

Ce mardi 21 juillet dans les salons d’un restaurant d’Arles Jean-Pierre Vire, Adjudant-chef ;  militaire de carrière, a reçu les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur. Cette distinction lui a été remise par le Lieutenant-colonel Regis de Miol-Flavard, President du Comité départemental des Bouches du Rhône de la Fondation Marechal de Lattre.
Cette cérémonie intime et familiale réunissait quelques personnalités parmi lesquelles M. Michel Gay, officier de la Légion d’honneur, historien et membre de l’Académie de Provence. Et de M. Marcel Fouque Membre titulaire de l’Organisation Internationale des experts pour les Beaux Arts.

Vire-honneur   DSC_6606

En commençant son allocution, le Lieutenant-colonel Regis de Miol-Flavard exprima « tout l'honneur et la fierté que j’éprouve en cet instant ou la République honore Jean-Pierre Vire. La cérémonie d'aujourd'hui est certes un hommage rendu a un grand patriote, mais aussi et surtout un rendez-vous avec l'honneur, avec la fierté à d'hommes qui se sont battus pour la France et les idéaux qu'elle représente ».

Jean-Pierre Vire, retraité à Raphèle les Arles, est né le 18 septembre 1923 à Tarascon.

En 1943, Jean-Pierre a 20 ans. Comme de nombreux jeunes à cette époque il ressent profondément l’humiliation de la Patrie blessée, alors il s’engage dans le maquis. C’est dans le maquis du Vercors qu’il va faire ses premières armes avant de rejoindre le maquis jurassien. Il obtient sa première croix de guerre.

En septembre 1944, lors de l’attaque du village d'Orchamps il fait preuve d’initiative et d'un total mépris du danger en partant en reconnaissance dans le village en avant des chars américains. Cette citation comporte l’attribution de la croix de guerre avec étoile de Bronze. C’est sa deuxième croix de guerre.

Puis pour un acte de bravoure, en 1944 dans le maquis jurassien, Jean-Pierre Vire obtient une troisième Croix de guerre.

En juillet 1950, Jean-Pierre Vire est en Indochine du Sud. Il est cité à l’Ordre de la Brigade comme « Chef de groupe (Sergent) courageux et plein d'allant où il a contribué brillamment à la récupération d’armes et de documents rebelles ». Cette citation comporte l’attribution de la croix de guerre avec étoile de bronze. C’est sa quatrième croix de guerre.
Promu Adjudant-chef en 1958 la médaille militaire lui est décernée.
Après un séjour en Algérie comme chef de Section Commando, (1961/1962), Jean-Pierre est affecté au Secrétariat du Général Massu à Metz.

Voilà Jean-Pierre Vire à la retraite à Raphèle. Il est passionné de cheval. Il dirige un centre équestre pour des promenades à cheval, d’abord en Camargue, puis au château de Roussan à Saint-Remy de Provence.
Passionné de vol à Voile, et ayant obtenu son brevet de pilote d’ULM, il pratique toujours ce sport aujourd’hui a 92 ans.
Cette Légion d’honneur vient récompenser et couronner tant d’années au service de la France. Jean Pierre Vire la reçoit avec honneur, mais avec beaucoup d’humilité.

Article du journal La Provence, paru le 24 juillet 2015 :
article_provence

Honneur à M. le Lieutenant Michel Serves

(!) Article mis à jour le 19/05/2015
À l'Honneur

Notre Premier Vice-Président M. le Lieutenant Michel Serves vient d'être promu Officier dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur.

Le 7 mai 2015 dans le salon d'honneur de la Préfecture à Marseille, M.Michel Cadot Préfet de Région a remis les insignes de son grade au Lieutenant Michel Serves.

Michel_Serves-remise remise2
remise3 remise4

À cette émouvante cérémonie assistaient de très nombreuses personnalités du département.

Monsieur Roland Mouren, Maire de Châteauneuf les Martigues était venu assister à la cérémonie.

Le lendemain 8 mai 2015, à la cérémonie commémorative du 70e anniversaire de la capitulation de l'Allemagne nazie, à Châteauneuf les Martigues, devant le Monument aux Morts, M. le Maire Roland Mouren a prononcé l'allocution ci-dessous.

La Ville de CHÂTEAUNEUF LES MARTIGUES est honorée et fière de compter parmi ses administrés Monsieur Michel SERVES.

Il est né le 22 novembre 1924 à Zémora (département d’Oran – Algérie), et en août 1942, alors qu’il n’a pas 18 ans, il s’engage pour la durée de la guerre et se présente au 66° Régiment d’Artillerie à Oran.
En novembre 1942, incorporation au Centre d’Instruction de l’Arme Blindée au Maroc. Nommé Brigadier, il rejoint le 1er Régiment des Chasseurs d’Afrique à Rabat puis le 1er Régiment de Cuirassiers à Berkane (Frontière Algéro-Marocaine). En 1944, quelques dernières manœuvres les plages d’Oran et c’est le débarquement en Provence et remontée de la vallée du Rhône pour refouler les troupes allemandes. Il est nommé Brigadier-Chef.
En novembre de la même année, il participe à d’importantes opérations en Alsace et dans les Vosges puis à la bataille de Colmar.
Le 2 février 1945, avec son unité, il participe à la libération de Colmar et à 11h30 les chars du 4ème Escadron du 1er Cuirassier entrent dans la ville. Il est dans le char du Lieutenant De Grasset (aujourd’hui Général d’Armée à la retraite).
Puis ce sont les campagnes d’Allemagne et d’Autriche où le 8 mai 1945, jour de la capitulation de l’Allemagne nazie, son escadron se trouve à Brégense (Autriche). Occupation de Wurtemberg et Palatinat jusqu’en mai 1948.
Nommé Maréchal-des-Logis, il se porte volontaire pour servir au 9ème Régiment des Chasseurs d’Afrique à Batna, dans le sud Constantinois et l’Algérie en général où il gagne ses galons de Major.
En 1949, Guerre d’Indochine (Tonkin) avec le 6ème Régiment de Spahis Marocains pour un séjour de 30 mois. De retour en Métropole, il est affecté au 5ème Régiment des Chasseurs d’Afrique à Maison-Carrée (Département d’Alger). Il est nommé Adjudant et après un stage à l’école de l’intendance à Brétigny-sur-Orge, il prend les fonctions d’Officier Trésorier du Régiment. Ses compétences lui valent les galons d’Adjudant-Chef.
Puis c’est la guerre d’Algérie en 1954. Il est envoyé en opérations dans divers secteurs : Alger et sa banlieue, Bouira (Kabylie), Teniet-El-Haad (Ouarsenis).
Il est nommé Sous-Lieutenant en Décembre 1961 et Lieutenant en Décembre 1963.

Ses campagnes et actions lui ont valu quelques décorations et reconnaissances :
Chevalier de la Légion d’Honneur en 2005
Médaille Militaire
Croix de Guerre 39-45 (Deux citations à l’ordre du Régiment)
Croix de Guerre T.O.E Indochine (Une citation à l’ordre de la Division)
Lettre de félicitations du Général LEBLANC, Commandant les Forces au Vietnam.
Croix du Combattant
Titre de reconnaissance de la Nation
Médaille Coloniale avec agrafe Extrème-Orient
Commémoratives : Libération – France – Allemagne – Autriche - Indochine – Algérie.
Combattant de moins de 20 ans (Fédération Maginot)
et, depuis le 10 avril 2015 : OFFICIER DE LA LEGION D’HONNEUR.
Nous vous adressons, Monsieur SERVES nos sincères félicitations.

À la retraite, il n’en reste pas moins actif puisqu’il est :
Premier Vice-Président et Trésorier du Comité des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal De Lattre De Tassigny
Président de la délégation de Châteauneuf les Martigues et des communes avoisinantes pour cette même Fondation.
Trésorier de l’Union Nationale des Combattants (UNC) de Marseille UNC.S.AFN - Harkis
Vérificateur aux comptes de l’UNC - Section Châteauneuf les Martigues et de Rhin et Danube - Marseille
Conseiller à l’O N A C des Bouches du Rhône.

Monsieur Michel SERVES, la Ville de CHÂTEAUNEUF LES MARTIGUES vous dit : BRAVO ET MERCI.

Le Président départemental du Comité des Bouches du Rhône de la Fondation Maréchal de Lattre et le Conseil d'Administration du Comité renouvelle au Lieutenant Michel Serves ses très vives félicitations pour cette promotion qui honore le Comté des Bouches du Rhône et la Fondation Maréchal de Lattre.